• Eklablog - Brouiller son adresse e-mail dans le code source

    Eklablog - Brouiller son adresse e-mail dans le code source

    Comment publier son adresse e-mail tout en minimisant les risques de spam ? En la brouillant dans le code source.
    Dans ce billet, je vous expliquerai quelques techniques pour déjouer les robots moissonneurs qui sillonnent le Web à la recherche d'adresses mail à spammer.

    1. Brouiller la lecture

    Ces robots analysent en premier lieu le code source. Il y a une façon très simple de leur pourrir la lecture :megusta: :

    En HTML, il existe quantité de balises qui n'affichent rien à l'écran, et donc ne perturbent en rien la lecture visuelle d'un texte ou sa copie.
    Voici donc une liste de ces balises, que nous intercalerons entre les lettres de notre adresse :

    • <span>
    • <label>
    • <abbr>
    • <acronym>

    Et si vous avez l'intention de mettre votre adresse en italique, en voici d'autres qui s'ajoutent à votre choix :

    • <var>
    • <cite>
    • <ins>
    • <em>
    • <dfn>

    Mise en situation

    Alors concrètement, vous voilà en face de votre éditeur de texte Eklablog. Vous avez tapé votre adresse dans une nouvelle ligne…

    Placez votre curseur sur l'adresse et cliquez sur le bouton qui affiche le code source :

    bouton code source

    Ouh-là-là je n'y comprends rien à tout ce code ! :fear: Pas de panique : la fenêtre positionne votre curseur à cet endroit :

    <p>mon.adresse@fournisseur.ext</p>

    Si vous préférez avoir le maximum de choix dans les balises, je vous conseille de mettre votre texte d'emblée en italique. C'est très simple : juste après la lettre p de votre balise paragraphe, insérez un espace suivi de ce code :

    style="font-style:italic;"

    Ce qui vous donnera ce résultat :

    <p style="font-style:italic;">mon.adresse@fournisseur.ext</p>

    Ensuite, c'est très simple, vous choisissez quelques balises que vous collerez un peu partout entre les différents caractères de votre adresse.

    Mais attention : Il faut fermer toutes vos balises ! Une balise s'ouvre sous la forme <balise> et se ferme sous la forme </balise>.

    Attention à nouveau : Vous avez le droit d'imbriquer vos balises les unes dans les autres, mais pas de les mélanger comme ceci : <span>texte<label></span>texte</label> (ici, la balise <span> est fermée à l'intérieur de la balise <label>).

    Voici un exemple de brouillage :

    <label>m<abbr>on</abbr>.</label><acronym>adr</acronym>esse<span>@fo</span><label>ur</label><span>ni</span>sseur.<abbr>ex</abbr>t

    Observez que la première balise (<label>) en contient une autre (<abbr>) mais se ferme bien après elle et non à l'intérieur de l'autre.

    2. Éviter les mots-clés révélateurs

    Certains robots, lorsqu'ils ne trouvent aucune adresse, prennent une capture d'écran des endroits de la pages qu'ils jugent intéressants et restituent le texte afin d'y trouver l'adresse mail (ouh ! les vilains ! :killineyes:).

    Aussi, n'écrivez pas une introduction du style :
    Voici mon adresse e-mail :

    Ce serait servir aux robots votre adresse sur un plateau. Car les mots suivants sont détectés par ces derniers comme des indices de présence :

    • adresse
    • mail
    • e-mail
    • contact
    • envoyez
    • messagerie

    Utilisez plutôt des formules avec des mots-clés peu utilisés comme Voici mes coordonnées pour me transmettre un courrier électronique ou Mon mèl ou Faites-moi parvenir vos messages ici. Vous pouvez faire preuve d'originalité avec des formules comme Intitulé de destination pour une missive électronique ou Voici mon libellé pour toute correspondance épistolaire par exemple. :silly:

    Autre idée très intéressante : vous pouvez brouiller les mots-clés gênants en remplaçant certaines lettres avec des caractères spéciaux très proches. Ici, une liste de caractères cyrillique très ressemblants :

    • Αа
    • Εе
    • Ϲс
    • о
    • ν
    • ѕ
    • і

    Ou encore plus simple : ne mettez rien en introduction ! :hap:

    3. Semer des fausses pistes

    Si vous avez malgré tout choisi de conserver des mots-clés qui risqueraient de mettre la puce à l'oreille des robots, alors voilà de quoi les mettre en déroute :

    Il suffit d'insérer dans le code, une ou plusieurs adresses mail bidon qui n'apparaîtront que dans le code. :megusta:

    Pour ce faire, il vous faudra utiliser ces attributs HTML dans les balises de brouillage :

    • name=""
    • id=""
    • class=""

    Un attribut se place dans la balise ouvrante, juste après le nom de la balise, et après un espace, comme ceci :

    <label name="adresse-bidon@gmail.com">texte</label>
    <span class="fausse.adresse@yahoo.fr">texte</span>
    <abbr id="adresse@quelconque.com">texte</abbr>

    Une autre technique est d'utiliser des commentaires :

    <!-- adresse.bidon@laposte.net -->

    Attention : votre commentaire ne doit pas comporter de double-tiret (excepté bien-sûr pour ouvrir et fermer la balise).

    Bon, eh bien vous voilà parés pour ne plus livrer votre adresse en pâture sur le Net ! :hap:
    Bonne rédaction. Et si vous avez la moindre interrogation, les commentaires sont ouverts.


    Tags Tags : , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 2 Avril à 10:13

    Ca me donne des idées he

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :